Campagne de sensibilisation aux résidus médicamenteux

1

Nos usages, y compris de santé, laissent une empreinte dans l’eau.

0

chevaletDepuis bientôt 5 ans le SIBA pilote le réseau REMPAR, réseau d’expertise engagé dans des actions de diagnostic et de réduction à la source des micropolluants sur le Bassin.

Ainsi les résidus des médicaments que nous consommons peuvent-ils gagner les eaux douces et souterraines par le biais des eaux usées (mêmes traitées) que nous rejetons. Au niveau national, un plan sur les résidus médicamenteux (PNRM*) a donc été initié entre 2011 et 2015, dont la continuité est aujourd’hui assurée par un nouveau plan portant sur l’ensemble des polluants des milieux aquatiques.

Depuis 2017, le SIBA, en partenariat avec le conseil départemental de Gironde de l’ordre des médecins, organise des soirées d’information sur ce thème. Plusieurs médecins du Bassin que nous remercions chaleureusement nous accompagnent dans nos réflexions et nos démarches, n’hésitez pas à les rejoindre !!!!

Afin de sensibiliser l’ensemble du territoire à cette question, le SIBA développe, en partenariat avec l’organisme Cyclamed, des supports de sensibilisation en lien avec la marque territoriale du Bassin d'Arcachon : "je fais ma "B'A", ma "Bonne' Action", je ramène mes médicaments en pharmacie. Différents supports sont à la disposition des médecins (espace de téléchargement) dont une affichette que nous proposons aux médecins d’apposer dans leur salle d’attente.

0