Les suivis pérennes

prelevement
1

Raison d’être du SIBA, la préservation de la qualité de l’eau du Bassin d’Arcachon nécessite un suivi dans le temps de l’évolution d’un large panel d’indicateurs chimiques et bactériologiques.

0

Au fil de son histoire, le SIBA a étoffé cette veille active pour répondre aux enjeux du Bassin d’Arcachon et aux interrogations des scientifiques, élus et usagers du territoire.

Initié dans les années 70, le suivi bactériologique a un lien direct avec les compétences d’assainissement des eaux usées et la qualité des eaux de baignade dont est doté le SIBA au quotidien. Il s’accompagne d’un suivi des apports en nutriments depuis 1994.

Le SIBA surveille également la présence de pesticides au sens large (phytosanitaires et biocides) depuis 2010.

L’augmentation du taux de cuivre peut avoir un impact sur la faune et la flore marine du Bassin d’Arcachon. C’est pourquoi, en 2013, le SIBA a mis en place la surveillance de la présence de métaux au niveau du plan d’eau.

Le suivi d’autres micropolluants, en particulier les filtres UV liés directement au tourisme et à l’utilisation de crèmes solaires, s’est ajouté récemment aux suivis du SIBA.

L’ensemble des données acquises est bancarisé dans la base de données du SIBA et mise en ligne au fur et à mesure de leur validation.

carte suivis

0