PROJET REMPAR 2014-2019 : Médicaments et crèmes solaires, que deviennent-ils ? Typologie des consommateurs présents sur le Bassin d’Arcachon durant l’été 2016

Ce rapport propose deux typologies, la première pour les consommateurs de médicaments et la seconde pour les consommateurs de protections solaires, à partir des résultats d’une enquête menée à l’échelle des 10 communes littorales du Bassin d’Arcachon au cours de l’été 2016, auprès de 351 individus.

L’application de la méthode de classification de variables ClustOfVar conduit à résumer la complexité du processus de consommation de médicaments en neuf variables synthétiques, qui peuvent être considérées comme neuf déterminants importants des comportements en matière de santé. La méthode appliquée à la consommation de protections solaires mène à la construction de 5 variables synthétiques. Avec l’étape de classification des individus qui suit la classification de variables, on identifie des facteurs socioéconomiques qui influencent les pratiques de consommation et de recyclage et les perceptions des individus. Les 351 répondants à l’enquête se répartissent en cinq groupes de consommateurs de médicaments et les 259 utilisateurs de crèmes solaires forment eux aussi cinq groupes.

Sandrine LYSER (Irstea)

SIBA, Agence de l’eau Adour Garonne, Agence française pour la biodiversité (AFB/OFB), Ministère de la transition écologique et solidaire

2017
58