Campagne : « Sur les plages du Bassin d’Arcachon, je me protège, en protégeant l’environnement ! »

1

Dans le cadre d’une action de recherche en collaboration avec l’Université de Bordeaux, le SIBA surveille attentivement les teneurs en filtres UV et l’impact des crèmes solaires sur la lagune du Bassin d’Arcachon.

0

postLe Bassin d’Arcachon attire les touristes toujours plus nombreux au fil des années. Cela soulève, pour les acteurs locaux, de nouvelles préoccupations quant à la préservation de la qualité des eaux.

C’est la raison pour laquelle le SIBA surveille attentivement les teneurs en filtres UV des eaux marines et lacustres, liés directement à l’utilisation de crème solaire sur les plages par les estivants. Plusieurs campagnes de prélèvements d’eau de baignade ont ainsi lieu entre le 15 juin et le 15 septembre, sur les plages du Bétey (Nord Bassin) et de la Hume (Sud Bassin), ainsi que sur la plage principale du lac de Cazaux. Ces analyses restent encore exploratoires.

Dès à présent, le SIBA s’engage sur la réduction à a source des résidus de crème solaire dans les eaux avec la campagne de prévention « Sur les plages du Bassin d’Arcachon, je me protège, en protégeant l’environnement ! ». Elle sensibilise les estivants sur les gestes à adopter pour préserver la qualité de l’eau du bassin :  Privilégier des teeshirts anti UV plutôt que de la crème solaire, attendre au moins 20 minutes avant de se baigner que la crème solaire pénètre la peau et éviter une exposition au soleil au milieu de la journée là où les rayons sont les plus forts et nécessitent une forte protection de la peau par les filtres UV.

0