Rapport technique : Les HAP dans le Bassin d'Arcachon

Des structures publiques sont à l’origine de cette étude(1) et de son financement. Elle a été réalisée avec le soutien financier de l'Agence Nationale de la Recherche française (ANR) dans le cadre du programme investissements d'avenir, au sein du Laboratoire d'excellence COTE (ANR-10-labx-45).
Ce travail s’inscrit dans une démarche de transfert des connaissances et des savoirs pilotée par le LabEx COTE (http://cote.labex.u-bordeaux.fr/) en partenariat avec le Syndicat Intercommunal du Bassin d’Arcachon (https://www.siba-bassin-arcachon.fr/) dans le cadre de la mise en place de son REseau MicroPolluants du bassin d’ARrcachon (REMPAR). De nombreux acteurs du territoire mentionnés ci-après ont ainsi été sollicités pour l’acquisition de données utiles ou pour échanger sur les thèmes abordés ici ; qu’ils en soient largement remerciés. La rédaction de ce rapport est donc le fruit d’un travail collaboratif à l’interface entre les secteurs privés et publics.

(1) Le LabEx COTE, l’Université de Bordeaux, le Syndicat Intercommunal du Bassin d’Arcachon, et l’Agence de
l’Eau Adour-Garonne, Agence Nationale de la recherche (ANR).

Hugues Bijoux

Rapport technique  (12.29 Mo)
2018
208