Rechargement et restauration des plages du Pyla sur Mer : impact sur les peuplements benthiques

Suite au projet de rechargement et de restauration des plages du Pyla sur Mer sur 2 km au nord de la Corniche à partir de sables prélevés sur les flancs orientaux du Banc de Bernet, une étude d’impact environnemental sur les différentes zones de travaux s’est avérée indispensable.
Il a donc été décidé de mener des campagnes de prélèvements sur les sites du Pyla et de Bernet afin de :
o Caractériser les communautés benthiques identifiées (abondance, biomasse, richesse spécifique, inventaire) afin d’estimer leur diversité ;
o Vérifier l'absence d'herbiers à Zostera marina à proximité des zones de clapage. Ces herbiers, dont la superficie totale dans le Bassin est de 426 ha (Auby, 1991), sont en
effet fragiles et ont un rôle écologique important (source de diversité biologique, zones de nurserie, zones de reproduction, sources d'oxygénation, action dans les
cycles de la matière et notamment dans le cycle de l'azote, etc…) ;
o Evaluer les pertes liées aux travaux en terme de diversité spécifique ;
o Evaluer les pertes liées aux travaux en terme de production annuelle pour les consommateurs supérieurs et notamment pour les poissons et les seiches.

En conclusion de ces campagnes, étant donné l’impact relativement faible sur la diversité biologique et la productivité écologique, il n’apparaît pas d’objection d’ordre environnemental au déroulement des travaux sous réserve de la prise en compte du calendrier proposé et de la garantie d’une certaine stabilité des sables marins déposés par rapport aux sables dunaires traditionnellement déversés par la route. Des suivis d’évolution de la faune sont souhaitables.

X. de MONTAUDOUIN, H. RAIGNÉ
Laboratoire d’Océanographie Biologique, Station Marine d’Arcachon, Université Bordeaux 1

2001
40