Impact du creusement de la nouvelle souille de Dispute sur les peuplements benthiques (2020 : + 15 ans)

Quinze ans après les travaux sur la zone de la Dispute, le constat est le suivant :
- L’herbier à Zostera noltei a été recouvert sur une 30aine d’ha par les sédiments provenant du calibrage de l’Estey du Réservoir et du creusement de la souille de la Dispute, soit le double de la surface prévue. Avec le temps, la zone impactée se subdivise en deux entités, une zone vaseuse (29 ha) et une zone sableuse (1-1,5 ha).
- La superficie de cette zone sableuse n’avait pas vraiment évolué entre 2010 et 2020, mais on assiste à une dérive vers l’Est.
- L’herbier environnant présente un peuplement benthique dont la structure est semblable à celle de l’état initial mais dont l’abondance de mollusques est fortement diminuée. La couverture végétale est nulle sur les deux stations de référence depuis 2016, ce site s’inscrivant dans les zones de déclin généralisé de l’herbier.
- La zone impactée par la vase a marqué un recul net en 2020 concernant la couverture de l’herbier amorcée il y a 10 ans. De 70% dans les années 201-16, le pourcentage de surface végétalisée n’est que de 7% en août 2020. En revanche, la structure du peuplement benthique est assez proche de l’état initial.
- Les peuplements benthiques dans la zone sableuse ont été profondément modifiés et aucun retour à l’état initial n’est noté même si un cortège d’espèces communes aux stations alentour est identifié. Qualitativement, la baisse de diversité est nette (richesse spécifique divisée par 1.5) et la structure du peuplement est bouleversée. Quantitativement, et cela depuis 2018, la biomasse est à un niveau équivalent à celle de l’état initial.
Nous recommandons la poursuite du suivi, avec un rythme bisannuel.

X. de MONTAUDOUIN
L. BOE
N. LAVESQUE
Laboratoire EPOC (UMR 5805) - Station Marine Arcachon - Université de Bordeaux
Equipe ECOBIOC/Plateforme biodiversité

INSU

SIBA

2021
33