Système d’assainissement de Mios et Marcheprime

1

Le SIBA assure l’entretien et le renouvellement des ouvrages de collecte et de traitement des eaux usées des communes du Bassin d'Arcachon et depuis le 1er janvier 2020, il oeuvre également sur les communes de Mios et Marcheprime.

0

La station d’épuration de Mios a été créée en 1977. Celle de Marcheprime en 1978.

La filière eau est constituée :

  • des ouvrages de prétraitement : dégrillage (vis) / dessablage / dégraissage,
  • de bassin d'aération, aussi appelé système à boues activées
  • un traitement physico-chimique par injection de chlorure ferrique pour le traitement du phosphore,
  • un dégazeur dynamique,
  • un clarificateur,
  • à Marcheprime uniquement : une filtration tertiaire de type filtre à disques
  • les effluents traités sont envoyés vers la zone de rejet végétalisée appelée Zone Libellule®.

La filière boues de Mios comprend : un silo épaississeur, des silos de stockage, un local de déshydratation équipé d’une presse à boues, une aire de stockage des bennes en attente de valorisation par compostage

La filière boues de Marcheprime comprend : un silo de stockage de boues, une centrifugeuse (pour réduire le taux d’humidité des boues) et une aire bétonnée pour le stockage des bennes en attente de valorisation par compostage.

La dernière extension de Mios en 2013 a permis d’augmenter la capacité de 5 000 Equivalent Habitants (EH)  à 10 000 EH et de créer une zone de rejet végétalisée. Celle de Marcheprime était conçue pour 5 000 EH. La dernière extension de 2015 a permis d’augmenter la capacité à 8 000 EH et de créer une zone de rejet végétalisée.

0