REMPAR : Pesticides, 10 ans d'expertise

Après plusieurs études ponctuelles et conscients des effets potentiels de ces molécules dans les eaux du Bassin d’Arcachon, l’IFREMER et le SIBA ont imaginé pérenniser une vigilance sur ces composés.
Un réseau, initialement nommé REPAR (REseau sur les Pesticides au niveau du bassin d’ARcachon), devenu REMPAR en 2020, est ainsi né, il y a plus de 10 ans, de la volonté conjointe des élus des communes riveraines et d’organismes scientifiques (CNRS/Université de Bordeaux, Ifremer, INRAE), appuyés par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, les SAGEs, la DRAAF, le PNRLG et le Département.

Le réseau s’est rapidement structuré autour de 5 grandes thématiques d’actions :
• Connaître les usages sur le bassin versant ;
• Quantifier les présences dans les eaux ;
• Comprendre les effets sur l’écosystème aquatique ;
• Susciter et accompagner les évolutions ;
• Partager les informations.

Ce réseau ne cesse de s’enrichir de partenaires et interlocuteurs pour mener à bien ces actions et faire progresser l’expertise collective locale.
 

Adeline THEVAND, SIBA

Agence de l'Eau Adour Garonne, Université de Bordeaux (EPOC), Ifremer, IRSTEA, PNRLG, SIAEBVELG, SAGE BORN ET BUCH, Département de la Gironde

2021
44