Travaux d'envergure en assainissement ...

Travaux d'envergure en assainissement
0

Le plus conséquent porte sur la construction d'un ouvrage de sécurité de 30 000 m3 et d'un nouveau poste de pompage dans la zone de Lagrua à la Teste de Buch (vidéo ci-contre) dont la fin des travaux est programmée pour novembre 2019 et janvier 2020. Le long de la voie rapide démarre le renouvellement du collecteur sur 2 kms, en vue de la réalisation des futurs échangeurs de Césarée et la Hume (coût : 4 M€ HT).

En octobre prochain, la construction d'une unité de méthanisation démarre au sein de la station d'épuration de la Teste.

0

lagruaLe SIBA achève actuellement la réalisation d'un ouvrage de 30 000 m3 à Lagrua (Teste de Buch), constitué de 2 réservoirs qui seront désodorisés et enterrés. Vous souhaitez comprendre les étapes de sa construction : la vidéo ci-contre décrit ce chantier d'envergure (17 millions d'euros).

Si un problème survient sur le réseau d’assainissement, ce nouveau bassin de sécurité pourra stocker les eaux brutes d'Arcachon et de la Teste, le temps de réparer et garantir la continuité de la collecte des eaux usées, quoi qu’il arrive !

En parallèle et sur ce même lieu, la construction d'un nouveau poste de pompage est en cours. Sa vocation : récupérer les eaux usées d'Arcachon et de la Teste pour les envoyer vers la station d'épuration de la Teste.

--------------------------------------------------

Renouvellement d'un tronçon du gros collecteur Sud Bassin sur 2 kms ...Vous avez dû les apercevoir ces gros tuyaux de couleur orange, le long de la voie rapide ...

 

collecteurLe SIBA poursuit ses travaux de renouvellement de la grosse canalisation d'eaux usées, sur un tronçon de 2 kms, en vue de la réalisation des futurs échangeurs de Césarée et la Hume (coût : 4 M€ HT).

---------------------------------------------------

A venir en octobre prochain ...

La construction d’une unité de méthanisation sur la station d’épuration de La Teste de Buch pour optimiser son fonctionnement notamment sur les aspects énergétiques.

metha

La méthanisation permet de produire du Biométhane dit « gaz vert » à partir des boues issues de l’épuration des eaux usées afin de le revendre à GRDF

Dans les grandes lignes, comment ça marche ?

Les boues seront injectées, chauffées et homogénéisées dans un ouvrage hermétique pendant environ 20 jours. L’action combinée de plusieurs types de bactéries, naturellement présentes dans les boues, et d’une succession de réactions biologiques vont conduire à la formation de biogaz qui, une fois purifié, deviendra du Biométhane.

La future unité de méthanisation de la station d’épuration de La Teste de Buch permettra, demain, de produire du Gaz vert correspondant au besoin annuel d’environ 700 foyers domestiques.

 

0