La dératisation des lieux publics

Dératiseur
0

Afin de réguler la population de rats, le Service d’hygiène et de santé procède, chaque année, à des campagnes de dératisation de lieux publics et de bâtiments communaux. Ces interventions sont réalisées par les agents qualifiés du Service d'hygiène et ne concernent que le domaine public. En parallèle, le Service d’hygiène et de santé assure des interventions ponctuelles suivant les plaintes ou les signalements reçus.

0

La dératisation, c'est l'affaire de tous !

Dans le domaine public, la pose des appâts empoisonnés se fait à l’intérieur de postes sécurisés et numérotés ce qui permet de garantir la non-dispersion des matières actives et la protection des espèces non ciblées.

Pour les particuliers, le Service d’hygiène et de santé distribue des sachets de rodenticides (limité à 1 sachet par foyer et par an). Cette distribution a lieu dans les locaux du SIBA à Biganos et à Arcachon par du personnel, formé à cette tâche, afin que des conseils adaptés soient formulés. Une notice de bon usage est délivrée en même temps que le rodenticide.

Ce qu'il faut savoir :

Une augmentation de la présence des rats est vraiment significative mais les sources se trouvent sur les domaines privés.

Deux sources sont potentiellement identifiées :

 1 : la présence de composteur

Le compost permet de réduire le volume de ses déchets tout en nourrissant le sol. Mais il peut présenter un attrait important pour les rats. En effet, les déchets servant à la formation du compost sont une source de nourriture pour les rongeurs : épluchures de légumes, etc…

Il est donc nécessaire d’isoler cette source de nourriture des rats par l’utilisation d’un composteur en bac, mais ces équipements ne présentent pas toutes les caractéristiques requises, à savoir :

  • assurer un parfait isolement des déchets (couvercle fermé et hermétique)
  • sur le fond du composteur, il est indispensable que les déchets soient en contact avec le sol afin que les échanges nécessaires à leur dégradation puissent se produire. Cela en empêchant également le passage des rongeurs. Pour cela, le composteur doit être posé sur un grillage ou caillebotis d’une maille d’1 cm.

Le brassage des déchets est conseillé 1 fois par mois pour assurer l’aération nécessaire à l’obtention d’un bon compost. Cette action est également importante pour empêcher les rats de nidifier au sein du compost si jamais ils ont réussi à trouver un accès.

2 : la présence d'un poulailler

L’élevage de volatiles (poules, canards, pigeons) peut entraîner la présence de rats qui sont attirés par toute source de nourriture. Pour limiter leur présence, il est donc nécessaire d’isoler toute source de nourriture des rats :

  • assurer un isolement de la zone d’élevage (grillage de maille inférieure à 1cm) stocker la nourriture dans des contenants étanches
  • nettoyer la litière une fois par semaine au minimum
  • rationner la quantité de nourriture
  • rationner et distribuer la nourriture par le biais d’équipements adaptés qui ne permettent pas aux rats de se servir (mangeoires suspendues…)

Vous rencontrez un problème lié à la présence de rats ?

MascotteVous pouvez contacter le Service d’hygiène et de santé du SIBA dont les interventions se limitent au domaine public mais qui peut vous apporter les conseils utiles.

Si possible, vous devez empêcher les voies de pénétration des rongeurs (bouchage des trous) ; le cas échéant, vous pouvez disposer des appâts raticides dans des boîtes sécurisées. Celles-ci permettant d’empêcher l’accès au produit par les enfants, la consommation par d’autres animaux et la propagation dans le milieu naturel en cas de pluie.

Télécharger