Le bruit : pour le respect de chacun

0

Le bruit excessif figure régulièrement en tête des nuisances les plus mal supportées par la population.

0

Le Service d’Hygiène et de Santé instruit les plaintes relatives aux bruits de voisinage générés par des activités économiques, à l’exception de ceux qui proviennent des infrastructures de transport et des véhicules qui circulent, des aéronefs, des activités et installations particulières de la Défense Nationale et des installations classées pour la protection de l’environnement.

En application de l'arrêté préfectoral du 5 octobre 2009, relatif aux bruits de voisinage, les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par les particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore, tels que tondeuses à gazon à moteur thermique, tronçonneuses, perceuses, raboteurs ou scies mécaniques, ne peuvent être effectués que :

  • les jours ouvrables, de 8 h 30 à 12 h et de 14 h 30 à 19 h 30
  • les samedis, de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h
  • les dimanches et jours fériés, de 10 h à 12 h.

Les services de police sont habilités à apprécier ces manquements.

A titre indicatif, voici quelques exemples de niveaux sonores observés :

Source de bruit Niveau minima en dB(A) Niveau maxima en dB(A)
Aboiement 90 102
Aspirateur 65 75
Baladeur 80 100
Chaîne Hi-Fi (casque) 80 110
Chambre calme 25 30
Chorale répétition 85 93
Débroussailleuse 85 90
Lave-vaisselle 45 70
Marteau piqueur 100 120
Moto (à 2 mètres) 87 92
Rue à gros trafic 70 80
Rue résidentielle 40 60
Tondeuse à gazon 85 95
Tronçonneuse à chaîne 95 115

Source de bruit Niveau minima en dB(A) Niveau maxima en dB(A)

Les contrôles spécifiques durant la saison estivale (campings, restaurants ...)

Sous l'autorité du Préfet, les services de l’État et les forces de l'ordre se mobilisent chaque été dans le cadre de l’Opération interministérielle vacances pour assurer une protection renforcée des vacanciers. Le Service d’hygiène et de santé participe à cette opération aux côtés des services de l’État.

Dans ce cadre, le Service d’hygiène et de santé renforce le contrôle des activités de restauration, assure la surveillance sanitaire des centres de vacances et camps sous tentes hébergeant des mineurs, ainsi que des campings.

 

Télécharger