L'hygiène et la santé dans la maison

Maison de pays
0
0

Les principes d'hygiène à respecter chez soi

Afin de préserver la qualité de l'environnement du logement et préserver la santé de ses occupants, il est préconisé de respecter certains principes d'hygiène, et notamment :

  • aérer quotidiennement son logement le plus longtemps possible (y compris en ville et en hiver) afin de renouveler l'air et d'éviter le développement de moisissure et d'humidité. En effet, l'atmosphère confinée d’un logement accumule un certain nombre de polluant (fumée de cigarettes, émanations de colles peintures, gaz de combustion…). Une bonne aération résout 80 % des problèmes d’air intérieur !
  • assurer un nettoyage des bouches de ventilation au moins tous les 6 mois.
  • assurer un nettoyage régulier du logement et évacuer régulièrement ses ordures ménagères afin d'éviter la prolifération de blattes, rats et autres nuisibles.

Les recommandations pour éviter la polifération des légionelles dans les réseaux d'eaux intérieures

La légionellose est une infection pulmonaire provoquée par des bactéries de l'eau dites légionelles ou Legionella. La contamination de l'homme se fait par inhalation d'eau contaminée diffusée sous forme de micro-gouttelettes ou d'aérosols, à l'occasion de douches par exemple.

Cette maladie ne se contracte pas au contact d'une personne infectée, ni en buvant une eau contenant des légionnelles.

Ces bactéries sont naturellement présentes dans l'eau et les sols humides. Elles colonisent les réseaux d'eau chaude lorsque les conditions sont favorables.

Toutes les informations utiles disponibles dans l’espace téléchargement.

L'exposition au plomb

L’intoxication par le plomb des jeunes enfants, appelée saturnisme infantile, est un problème de santé publique.

Elle peut revêtir différentes formes : ingestion de peintures anciennes et dégradées, qui sont la source principale du saturnisme chez l'enfant, passage de l'eau potable dans des canalisations en plomb...

Attention ! Les peintures utilisées dans les immeubles construits avant 1948 peuvent contenir du plomb et aucun signe extérieur ne permet de le voir. Lorsqu'elles s'écaillent ou lors de travaux les transformant en poussière, elles peuvent rendre les jeunes enfants très malades.

Le Service d’Hygiène et de Santé peut être amené à déceler la présence de plomb accessible au cours de ses enquêtes en matière d’habitat ou à la suite de la transmission d’un constat de risque d’exposition au plomb. Dès lors que la santé d’enfants est menacée, des tests sont effectués. S’ils s’avèrent positifs, ils conduisent à un signalement auprès de l’Agence Régionale de Santé et de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer, afin de déclencher une procédure d’urgence visant à protéger la santé d’enfants exposés au plomb.

Télécharger