Le Service des Etudes

SIBA1
1

Partagé entre le recueil d'informations sur le terrain et la rédaction de projets, le service des études s'emploie à constituer des dossiers complets préalables aux travaux ; il se met également à la disposition des autres Pôles du Syndicat, pour la production de données

0

Service des études

Au quotidien, le personnel du Service des Etudes réalise des levés bathymétriques :

  • pour assurer le suivi des grands travaux de dragage des chenaux (bancs de la Vigne, de Jane Blanc, de Graouères, de Courbey Est et de Courbey Ouest) ;
  • pour établir les relevés avant travaux et le suivi de tous les autres travaux de dragage dont le SIBA a la maîtrise d’ouvrage.

Un outil essentiel : la vedette SIBA I

Cette vedette est équipée pour réaliser des missions "bathymétriques" sur le Bassin d'Arcachon. La bathymétrie est la science de la mesure des profondeurs pour déterminer la topographie des fonds marins.

  • L'écho-sondeur installé sur le navire est un sondeur mono-faisceau bi fréquence cadencé à 33 et 200 kHz;
  • un système de positionnement centimétrique assure la précision de la position, et indique aussi, avec une grande précision, la hauteur d’eau en continue, permettant ainsi de s’affranchir d’un marégraphe;
  • une centrale attitude corrige les mouvements du navire (roulis, tangage et pillonement).

Les caractéristiques du SIBA I sont optimisées pour faciliter les levés en faible profondeur : en effet, un caisson de cavitation lui permet une navigation dans moins de 40 cm d’eau :

  • Longueur hors tout : 8.80 m
  • Largeur hors tout : 2.70 m
  • Tirant d'eau hors hélice : 0.30 m
  • Puissance 130 ch - Vitesse : 18 nœuds de vitesse maxi  et 5 nœuds pour le vitesse d’acquisition de données
  • Autonomie 24 h.

Comment se prépare l'instruction d'un dossier d'intervention sur le plan d'eau ?

Le recueil des données

La quantification : des levés bathymétriques et/ou topographiques sont réalisés pour appréhender les volumes de sédiments en jeu ;
La qualification : des prélèvements de sédiments sont effectuées pour des analyses physico-chimiques ;

L'impact du projet

Sont plus particulièrement étudiés : l'historique des travaux sur la zone, les techniques de dragage à utiliser, l'impact des travaux, les filières d’élimination ou de valorisation des sédiments

Les contraintes

Qu'elles soient environnementales, administratives ou sociétales, l'instructeur envisage toutes les prérogatives : Natura 2000, zones de zostères, de chasse, de pêche, loi sur l'eau, proximité des parcs ostréicoles...

Information et communication

Dans un esprit de concertation sont organisées des réunions participatives publiques, d'autres avec les professionnels.
Un dossier spécifique est déposé auprès des services de l’État pour accord.
Un avis aux navigateurs est également publié.