Travaux d'assainissement, quoi de neuf ?

Travaux d'assainissement, quoi de neuf ?
0

Des gros travaux sont en cours de réalisation sur les ouvrages structurants du réseau d'assainissement : à savoir la construction de 2 nouveaux postes de pompage : l'un dans la Zone industrielle de la Teste de Buch (jouxtant la station d'épuration) et l'autre à Taussat Gare (commune de Lanton)

0

Travaux en cours

Réalisation d'un nouveau poste de pompage dans la zone industrielle de Teste de Buch :

La partie terminale du système d’assainissement des eaux usées du Bassin d’Arcachon est constituée d’une station de pompage dénommée « ZI », située au niveau de la station d'épuration de la teste de Buch. Elle permet de faire transiter les effluents traités industriels et domestiques des dix communes du Bassin d’Arcachon jusqu’au point de rejet en mer.

Cet équipement stratégique dans le schéma d’assainissement des eaux usées a été conçu et construit à la fin des années 60 et permettait une capacité hydraulique initiale de 150 000 m3/jour.

Les réductions importantes des volumes de rejet de l’industriel Smurfit Kappa et l’évolution de la consommation d’eau de la population du Bassin ont permis de réduire la quantité d’effluents qui s'élève  désormais à environ 60 000 m3/jour.

Dans les années 90, une station de pompage "additionnelle" a été construite pour permettre un fonctionnement plus lissé du pompage. Or, ce fonctionnement génère des contraintes importantes sur la conduite de refoulement notamment celui lié aux à-coups hydrauliques.

Le SIBA a décidé de repenser le fonctionnement général de cet équipement en réalisant un nouveau poste de pompage. Les travaux s'achèveront fin 2017. Le coût des travaux s'élèvent à 5,4 millions d'euros.

Réalisation d'un nouveau poste de pompage à Taussat (Lanton) :

La station de pompage de Taussat Gare située sur la commune de Lanton permet de faire transiter les eaux usées domestiques des communes de Lège-Cap Ferret, d’Arès, d’Andernos les Bains et une partie de Lanton vers la station de traitement des eaux résiduaires urbaines de Biganos. Cet équipement stratégique dans le schéma d’assainissement des eaux usées a été conçu et construit au début des années 70.

Une dégradation très avancée du béton de la bâche de pompage a nécessité une réparation lourde, dans les années 90, consistant à reprendre les bétons et à mettre en œuvre une étanchéité de protection. Malgré cette protection, la très forte dégradation des bétons des bâches de pompage liée aux attaques provoquées par l’H2S s’est poursuivie. De plus, cette station de pompage étant située dans un contexte urbain, des nuisances olfactives sont signalées par les riverains. C’est pourquoi, le SIBA a décidé de revoir le fonctionnement général de ces ouvrages et équipements.

Une station entièrement nouvelle sera construite et mise en service avant la démolition de la station existante. Elle sera constituée d’un ouvrage hydraulique associé à deux bâches de pompage.

Le coût des travaux s'élève à 3 millions d'euros. Ils s'achèveront en juin 2017