Le réseau de surveillance REPAR

Logo REPAR
1

Réseau opérationnel de suivi et d'expertise sur les phytosanitaires et biocides au niveau du Bassin d'Arcachon et de ses bassins versants (REPAR).

0

Logo Repar

Le Bassin d’Arcachon est l'exutoire des eaux provenant d’un très large bassin versant, présentant des cultures agricoles variées mais aussi nombres de voiries, de jardins privés, pouvant utiliser des pesticides. A cela s’ajoute une origine nautique de certains biocides, utilisés dans les produits anti-salissures. Or, toutes ces substances peuvent avoir un impact sur les organismes marins.

Face à l’importante régression des herbiers de zostères, aux anomalies de production de phytoplancton et à la mortalité encore inexpliquée des huîtres, il est apparu dès lors comme indispensable de mettre en place un réseau de surveillance uniquement dédié aux pesticides sur le Bassin d’Arcachon (réseau REPAR).

Ce réseau regroupe les institutions-clefs dans la surveillance et la gestion de l’environnement : l’Ifremer, l’Agence de l’Eau, l'IRSTEA, le Ministère de l’Agriculture, l’Université de Bordeaux, le Conseil Général de la Gironde, le SAGE "Leyre et cours d'eau côtiers", le SAGE "Lacs Médocains" et le SIBA.

Le réseau REPAR s’inscrit par ailleurs dans le plan national EcoPhyto 2018. L’animation de ce réseau, mis en place en 2010, est confiée aux équipes du SIBA.

Le 15 septembre 2015, le SIBA a présenté les états de vie du réseau REPAR avec l'ensemble des partenaires. Une prochaine présentation est programmée pour le mois de janvier 2017.

REPAR s'articule autour de 5 volets:

  • Quantifier leur présence dans les eaux
  • Connaître les usages sur le territoire et les bassins versants.
  • Comprendre les effets sur l'écosystème aquatique
  • Susciter et accompagner les évolutions.
  • Partager les informations

Vous trouverez ci-contre les fiches de vie de chacun de ces volets.

Télécharger

Fiche de vie REPAR  (6.9 Mo)