Le Bassin d'Arcachon et son Syndicat

1

Le Bassin d'Arcachon représente une enclave maritime d'une superficie d'environ 180 km2 qui constitue l'exutoire d'un vaste bassin hydrographique de plus de 4138 km2 (qui comprend le système des cours d’eaux qui débouchent directement dans le Bassin, dont le principal est la Leyre, et le système des étangs qui se déversent dans le Bassin par des canaux).

0

Le Bassin d'Arcachon

L'attractivité de ce territoire se traduit par une pression anthropique croissante en lien avec cette spécificité de lagune semi-fermée. Là, commence l'histoire d'une rencontre, gérer le développement des différents usages dans le respect de la qualité du milieu d'où ils puisent leur ressource.

Dans cet objectif, les 10 communes riveraines du Bassin d'Arcachon ont créé le Syndicat Intercommunal du Bassin d'Arcachon (SIBA), qui est devenu au cours des années le gardien de cette qualité. Il mène des actions cohérentes sur une entité maritime cohérente : l’assainissement des eaux usées, la gestion et la protection environnementale du plan d’eau, les travaux maritimes et l’hygiène. Il investit chaque année plus de 11 millions d'euros dans le système d’assainissement des eaux usées. Les ouvrages sont omniprésents (1 000 km de réseaux, 3 stations d’épuration, plus de 400 postes de pompage) et les résultats sont au rendez-vous :

  • 96 % des eaux de baignade sont classées en excellente qualité 
  • 80 % des zones ostréicoles sont classées en zone A.  En France, il existe 286 zones mais seulement 15 qui présentent une qualité “A”. Une situation exceptionnelle qu’il faut à tout prix préserver !

Au rythme de ces actions, le SIBA crée du lien entre la terre et la mer pour favoriser un partage harmonieux de l’espace et de la ressource.

Cette gouvernance, adaptée au contexte local, développe des réseaux de surveillance et d’expertise innovants sur les pesticides et les micro-polluants : REPAR et REMPAR.  Elle intensifie également ses actions en matière de gestion des rejets des eaux pluviales. Le SIBA doit adapter le concept de densification urbaine à la spécificité littorale du Bassin d’Arcachon.

Beaucoup de décisions influent sur la qualité des eaux. Le SIBA pèse sur chacune d’elles pour un objectif unique : préserver la qualité du Bassin d’Arcachon.