La gestion de la spartine anglaise sur le Bassin

Des chantiers d'arrachage toujours très attendus !
1

Des chantiers d'arrachage toujours très attendus !

Un bel exemple de complémentarité entre l'action publique et le monde associatif !

0

Spartine anglaiseUn groupe de travail a été mis en place, composé des élus des dix communes riveraines du Bassin d’Arcachon, de représentants du monde associatif, de scientifques (Université de Bordeaux, CBNSA,Ifremer) et de gestionnaires du territoire (SIBA, PNM du Bassin d’Arcachon, PNR des Landes de Gascogne, DREAL et DDTM).

Il a conduit à l’élaboration des documents suivants :

  • Une cartographie des différentes espèces de spartines et une identification des zones dites "prioritaires"
  • Un guide de bonnes pratiques et de fiches de suivi pour les chantiers d’arrachage (cf : espace de téléchargement ci-contre).

Ces documents ont permis de définir des critères d’identification des zones prioritaires :

  • critères socio-économiques (nombre de plages, nombre de zones de mouillages, activité ostréicole),
  • critères biodiversité (présence de zostères)
  • critères de bathymétrie.

L’arrachage mécanique permet, dans ces secteurs, de poursuivre les efforts de gestion déjà entrepris localement par les élus. Les chantiers financés par le SIBA en 2018, à hauteur de 240 000 €, sur le secteur d'Arès, de Lège-Cap Ferret et de Lanton ont eu lieu en janvier et février 2018.

La 2ème campagne d’arrachage mécanique de la spartine anglaise s'est déroulé tout au long du mois de décembre 2018 comme suit :

  • Sur la commune d’Arès (5ha)
  • Sur la commune d’Andernos (8ha)
  • Sur la commune de Lanton (5ha)

 

0